easy herbs logo

La décarboxylation des fleurs de CBD : qu’est-ce que c’est ?

fleurs de cbd

Sans une décarboxylation préalable, quand on cuisine des plats infusés au cannabis, les cannabinoïdes contenus dans les fleurs de CBD ne seront pas activés, rendant vos plats plutôt ternes. Si vous passez vos fleurs de CBD au four, ce procédé se produira naturellement, jusqu’à un certain niveau.

Elles sont « décarbo » au moins tes fleurs de CBD !!??

Qu’on se le dise, vous êtes probablement ici parce que quelqu’un vous a dit de « décarber » (décarboxyliser, décarboxyler, décarb’…etc.) vos fleurs de CBD et vous n’avez aucune idée de ce que cela signifie !

En tant que consommateur de chanvre, en plus de connaître les étapes du processus de décarboxylation, vous devez également comprendre « pourquoi décarboxyler est nécessaire », et ce qui arrive à votre fleur de CBD pendant le processus. Ce guide vous dira tout ce que vous devez savoir.

Décarboxyler les fleurs de CBD, c’est quoi ?

Le « decarbing » est l’abréviation de décarboxylation. Cette dernière est une technique qui utilise la chaleur pour convertir les cannabinoïdes de leur forme acide à leur forme active. Au niveau moléculaire, les atomes de carbone sont éliminés des molécules de CBD. D’où le terme de * dé-carb *.

Le decarbing se fait en chauffant les fleurs de CBD à une température relativement basse pendant une période de temps prolongée. Ce processus permet de convertir le CBDA en CBD.

Pourquoi « décarber » vos fleurs de CBD ?

La décarboxylation est une étape nécessaire avant de fabriquer des comestibles, des teintures et des extractions de fleurs de CBD.

C’est une idée faussement courante que vous pouvez simplement consommer du cannabis sans le décarboxyler, car la méthode d’ingestion la plus courante, c’est de le fumer ! La décarboxylation est de ce fait automatique grâce à la chaleur produite lors de la combustion. Sans cette chaleur, le décarpage est nécessaire pour « activer » les cannabinoïdes.

Si vous mangiez de les fleurs de CBD sans la décarb’, vous n’obtiendrez pas tous les effets escomptés, car la fleur de CBD crue et séchée ne contient pas beaucoup de cannabidiol – le cannabinoïde extrait de la plante du chanvre

Pour plus d’information concernant le cannabidiol, consultez notre article :

Au lieu de cela, les fleurs de CBD crues et séchées contiennent principalement du CBDA, la forme acide du CBD. Alors que les premières recherches indiquent que le CBDA peut avoir ses propres avantages uniques et distincts du CBD, la plupart des gens recherchent les effets du CBD, pas du CBDA. Pour convertir donc le CBDA, les fleurs de CBD doivent être décarboxyler.

Heureusement, le decarbing est un processus très simple et tout le monde peut le faire à la maison, avec rien de plus qu’un four et une minuterie.

Comment décarboxyler vos fleurs de CBD ?

Avant d’aller plus loin, notons que la présence de THC accélère le processus de décarboxylation. La fleur de chanvre ne contient que des traces de THC, elle doit donc être exposée à la chaleur plus longtemps que le cannabis à haute teneur en THC.

Le processus de décarb’ des fleurs de CBD est assez simple :

1 – Préchauffez votre four à 110°C.

2 – Broyez vos fleurs de CBD. Si vous n’avez pas de moulin, divisez lés en très petits morceaux avec vos doigts et utilisez une carte de crédit pour les couper encore plus.

3 – Étalez vos fleurs de CBD moulues sur une plaque à biscuits en créant une couche très fine.

4 – Placez votre plateau dans votre four, sur la grille du milieu.

5 – Faites cuire au four pendant 45 minutes entre 95°C et 110°C. Ne chauffez pas plus, sinon vous brulerez tous les cannabinoïdes… Ça serait dommage de vous retrouver avec de simples herbes sèches sans principes actifs..!

6 – Retirez du four et laissez refroidir. Les fleurs de CBD doivent être brunâtres et sèches au toucher. Elles devraient également s’effriter lorsqu’on les roule avec nos doigts.

Maintenant, vos fleurs de CBD sont décarboxylées et prêtes à être consommées, en créant de l’huile de CBD, par exemple !

Calcul du taux de CBD total après la décarb

Pendant le processus de conversion, une partie du CBD est perdue. Cela se produit à un rythme prévisible, afin que vous puissiez calculer la quantité de CBD que votre fleur aura après la décarboxylation.

La formule est :

CBD total = CBD + (CBDA x 0.877)

Cependant, une autre fonction entre également en jeu ici. Une que les amateurs de THC à but récréatif voudront éviter.

À environ 70 % de la décarboxylation, le THC commence à se dégrader en CBN et ceci a lieu a un rythme plus rapide que la conversion de THCA en THC, ce qui provoque une diminution rapide et significative du contenu en THC.

Il faut également noter qu’à ce point, le THCA non converti se transforme en CBNA et le CBNA continue à être converti en CBN, ce qui provoque une augmentation toujours plus rapide du contenu en CBN. Le THCA peut également se transformer en CBNA avec le temps et l’exposition à l’air, c’est en partie pourquoi le cannabis peut perdre de sa puissance avec le temps ou un stockage inadapté.

Mais ne vous inquiétez pas. Le CBN peut être utile, surtout pour les consommateurs à but médical. Le CBN est associé avec des effets aidant à trouver le sommeil, antioxydants, contre le glaucome parmi d’autres effets.

Obtenez 10€ offert sur votre prochaine commande !

En vous inscrivant à notre Newsletter 💯 bons plans!